Les poules passent à la radio

Réécoutez les poules en live sur France bleu La Rochelle.

La maman des poules a présenté son activité d’élevage et de maraîchage à la radio lors de l’émission la vie en bleu (émission du 20 avril 2018), soyez patients elle s’exprime juste après les Rolling Stones, la classe, non?!

Pour l’écouter en podcast c’est par ici…

Bonne écoute!

Publicités

Une excellente année

Il paraît que mieux vaut tard que jamais…

…alors, bonne année! Non, nous ne sommes pas en retard, techniquement il nous reste 24h pour vous souhaiter à tous une excellente année 2018!

L’année 2017 a été riche en événements et mouvements, aussi en 2018 vous pourrez suivre notre activité qui s’est diversifiée et pourquoi pas, si vous êtes dans le coin, en faire profiter vos papilles! Au programme: élevage de poulets de chair, maraîchage en agriculture bio, of course, et marchés locaux…à très vite.

 

 

Soigner vos poulettes

Nouveau! Des rubriques dédiées aux remèdes naturels pour vos poules.

remèdes-naturels-pour-les-poules

Vous êtes nombreux à nous demander des conseils pour soigner vos poules à l’aide de remèdes naturels.

Vous avez sûrement remarqué le Relooking du site Les poules d’Aurore. Nous souhaitions éclairer le blog afin d’en faciliter la lecture. Nous espérons que cette mission est remplie…et sommes ouverts à vos remarques.

Nous avons également ajouté une rubrique « trucs et remèdes » afin de répondre aux questions les plus fréquentes contre les maux des poules et leurs traitements. Nous nourrirons cette rubrique au fur et à mesure du temps. N’hésitez pas à nous faire part de vos trouvailles en matière de remèdes naturels, si nous avons assez de matière, nous les publierons.

En attendant, nous vous invitons à visiter la page dédiée à la phytothérapie, ou comment soigner vos poules par les plantes.

A bientôt sur les poules d’Aurore.

Bonne année 2016

Chers lecteurs,

bonne année les poules d'aurore

Aujourd’hui,une fois n’est pas coutume, je ne vais pas parler de poules mais de vous!

En 2015, les visites sur le blog des poules d’Aurore ont doublées par rapport à 2014, et ce, grâce à vous. Alors, chaudement, MERCI! Merci de suivre nos articles, de commenter, de partager et merci pour vos mercis réguliers et vos encouragements quant à la réussite de nos projets.

Merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, Merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, Merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci,Merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, MERCI, merci, et encore MERCI!

A bientôt pour un article qui parle d’animaux plumés dont je tairai le nom 😉

Comment élever un poulet?

L’élevage de poulets de chair, l’aventure de Nico

comment élever des poulets de chair

Oublions les poules 5 minutes,  aujourd’hui nous allons parler poulet!

Aujourd’hui notre chemin de vie a pris un tournant. Nous continuons bien sûr l’élevage de poules et la vente de nos œufs bios. Nous développerons en parallèle un élevage de poulets de chair. Ils seront élevés en bio, comme nos poules, mais sans label dans un premier temps (pour des raisons logistiques sur lesquelles nous reviendrons plus tard).

Notre premier test

Cet été nous avons acheté 20 poulets d’un jour, de la race « cou nu noir » et nous les avons élevés. Notre but était de tester cette nouvelle activité et notre capacité à la mettre en oeuvre.

Notre second test

Cette fois, nous nous sommes procurés 80 poulets, des « cous nus roux », pour tester notre capacité à gérer cette nouvelle activité au quotidien.

Ces 2 essais ont été concluants, les poulets ont finis dans les assiettes et les assiettes sont revenues…vides! La chair est vraiment fondante et goûteuse.

Le processus d’élevage de poulets de chair

Jusqu’à la 4ème semaine les poussins ne sortent pas, ils sont trop petits et fragiles, ils doivent prendre des forces et faire leurs plumes.

0 jour à 2 semaines: les poussins sont couverts d’un fin duvet. Ils sont réchauffés par des lampes UV s’il fait froid. Ils sont nourris avec de la semoulette de démarrage bio et nous leur donnons de l’eau à volonté

2 à 4 semaines: Ils font leurs plumes. Ils consomment toujours de la semoulette de démarrage

4ème semaine: Ils n’ont plus besoin d’être réchauffés. Nous les installons dans un poulailler juste pour eux. Ils peuvent sortir dans les champs au sein de notre exploitation. Ils passent à l’alimentation de croissance (mélange bio riche en protéines, lipides et vitamines). Ils consomment également la verdure sur le terrain.

8 à 12 semaines: Ils consomment maintenant de l’alimentation de finition, une alimentation plus riche. C’est la période où ils doivent profiter en poids.

A la fin de la 12ème semaine (à 81 jours ou un peu plus), ils passent à la casserole! Le poids moyen de nos poulets est de 1.9kg (vidé, sans le cou ni les pattes)

Qu’est-ce qui fait un bon poulet de chair?

  • La race que l’on choisit (les cous nus sont connus pour être de bons poulets de chair)
  • Gambader librement en plein air
  • La consommation abondante de verdure
  • La taille de la production. Moins la densité est importante plus l’espace par volaille sera important, meilleure sera la viande.
  • La qualité de l’alimentation.

Vous retrouverez nos poulets de chair au sein de nos AMAP et sur demande au sein de notre exploitation.

Alors, êtes-vous prêts à nous suivre dans cette nouvelle aventure?

Vous souhaitez nous soutenir dans notre démarche? Vous pouvez d’ores et déjà répondre à ce petit sondage.

Merci 😉

 

 

Consommer local, pourquoi faire?

Voir tout prêt, c’est bien aussi!

Charente Maritime, nos agriculteurs et producteurs locaux.

agriculture paysanne charente maritimeEtre locavore c’est d’abord une philosophie de vie. Consommer local n’est pas donné à tout le monde, il faut se remettre en question et surtout revoir ses habitudes de consommation.

Pourquoi cette démarche, alors?

  • Soutenir l’agriculture paysanne et les petits producteurs afin qu’ils se développent
  • Comprendre et identifier la provenance et la qualité de ce que l’on met dans nos assiettes
  • Profiter d’échanges humains riches
  • Payer le même prix, voire moins cher, pour manger mieux!

Vous habitez la Charente Maritime et vous souhaitez consommer nos produits? Voici une liste non exhaustive des producteurs que côtoie régulièrement « les Poules d’Aurore ». Nous faisons également appelle à leurs services pour remplir nos assiettes!

La chèvre rit de Dompierre s/mer, rien que le nom donne envie de manger leurs fromages! Et, si vous visitez leur site internet ils vous accueilleront comme ça: « en plus de faire du bon fromage, la chèvre rit! », génial, non?! Vous l’avez compris à « la chèvre rit » on élève des chèvres (bientôt en bio), on fait du fromage et on élève aussi des cochons. Où acheter? A la ferme, ouverte les mercredis et samedis de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00, ou sur le marché de Villeneuve le mercredi matin et le dimanche matin à La Pallice.

Au programme: de grands espaces pour s’aérer, de la musique classique pour ces dames, de la boue pour ces messieurs, dixit Cédric! Vous pourrez également visiter notre exploitation et caresser les animaux, pour le plus grand plaisir des petits. Au plaisir de vous rencontrer. Cédric

La ferme du bois du Treuil, c’est une histoire d’équipe. Jean-Marie Marchand travaille la terre et Lauranne Mallet travaille la pâte! Où acheter? Directement à la ferme ou 1 fois par semaine sur le marché de Surgères.

Les douceurs d’Angela, retrouvez-les le vendredi après-midi sur le marché de La Rochelle et suivez sa page Facebook!

A la ferme bio de St Germain de Marencennes, Mathilde Rousseau produit son pain. Où acheter? Vente à la ferme d’Aunis à Surgères, le jeudi après-midi, le vendredi et le samedi matin.

La ferme du Mont d’or, « découvrir la boulange paysanne et l’agroécologie » au Thou. producteurs de farine et de pain. A la ferme du Mont d’or, on ne fait pas que du pain et loin de là. Des ateliers pédagogiques sont également proposés. Je vous invite à visiter leur site pour mieux comprendre leur démarche. Où acheter? Vente sur place de 17h à 19h et à la ferme de la Varenne (magasin producteur) à Tonnay Boutonne

La cueillette du mignon à St Saturnin. Maryline et Dominique sont producteurs de légumes bios. Où acheter? A la ferme, ils y organisent un marché tous les samedis de 9h à 12h. Vous pouvez également vous abonner au panier de légumes.

Le Rouge-gorge, à Ballon. Yvon et Catherine produisent des légumes de saison. Où acheter? Vente à la ferme le vendredi de 17h à 19h

Du verger à St Jam c’est le site des confitures bios de Valérie Rialland, retrouvez-y tous les produits et les points de vente.

Les paniers d’Eric, c’est par ici…

Retrouvez également Dominique Pluchon, maraîcher, sur le marché de La Rochelle le vendredi après-midi

Découvrez tous ces producteurs auprès des différentes AMAP de la région.

Je souhaite que la présentation de ces différentes exploitations vous donnent envie de pousser les portes de leur monde passionnant et vous invite à consommer autrement si ce n’est pas déjà fait…Sinon, félicitations à vous!

Il ne me reste plus qu’à féliciter ces agriculteurs et producteurs qui, en plus d’être passionnés et actifs sur le terrain, prennent le temps de partager leur métier au travers d’actualités sur le web. Bravo!

Dévorez local!